Faire une reconversion pour devenir esthéticienne

C’est possible de faire une reconversion et devenir esthéticienne. Il suffit d’avoir un intérêt profond pour la beauté et les soins du corps, le bien-être et le soin de la personne et le tour est joué. Toutefois, il y a des formations et des étapes à suivre pour faire une reconversion et devenir esthéticienne comme dans toutes les autres reconversions professionnelles.

Découvrons ensemble, tout ce qu’il vous faut pour vous reconvertir en esthéticienne.

Quelques étapes pour faire une reconversion pour devenir esthéticienne

1ère étape: faire un bilan

Si vous avez décidé de faire une reconversion professionnelle post banque pour devenir esthéticienne, c’est parce que vous jugez l’activité que vous faites moins profitante ou peut-être moins agréable. Vous êtes certainement tentée par un métier qui vous plaît à la fois et qui est en demande. Vous devez donc faire le point de vos réussites, de vos défauts et qualités ; définir ce que vous voulez désormais et ce que vous ne voulez plus.

2ᵉ étape: chercher à découvrir votre futur travail

Vous ne pouvez pas vous reconvertir sans prendre connaissance des moindres détails du métier auquel vous voulez vous reconvertir. C’est pourquoi il est conseillé d’aller voir des esthéticiennes et leur demander de partager avec vous leurs expériences. Ce faisant, vous saurez si cela pourrait vous convenir ou pas.

Quels sont les débouchés possibles après votre reconversion pour devenir esthéticienne

Vous pouvez, après votre reconversion, devenir :

Maquilleuse

La maquilleuse est la professionnelle de l’esthétique pour embellir un visage. Par le jeu des matières, des couleurs et des ombres, elle intensifie le regard, rehausse les pommettes, rend les lèvres plus pulpeuses… Elle travaille dans des instituts de beauté, des salons de beauté. Elle peut également dispenser son savoir dans des centres de formation beauté ou des centres de formation esthétique.

Coiffeuse

La coiffeuse est celle qui a la clientèle la plus diversifiée car aussi bien les adultes que les enfants ont besoin de se faire couper les cheveux. En plus des coupes, elle s’occupe de la coloration, de prodiguer des soins… Elle conseille également ses clients sur des produits capillaires et comment bien traiter ses cheveux à la maison.

Prothésiste ongulaire

Le prothésiste ongulaire est là pour sublimer les ongles rongés, cassés, courts ou longs.

Quelles formations pour devenir esthéticienne ?

Le CAP est le diplôme de référence qui permet d’apprendre les techniques de base pour les soins du corps et du visage mais également des notions de gestion et de vente. De niveau supérieur, le BP et le BTS, sont deux autres diplômes existant pour travailler dans l’esthétique. Tous proposent une formation sur deux ans (généralement) alliant théorie et pratique et portent la même dénomination : Esthétique, Cosmétique, Parfumerie.

Trouvez toutes les formations chez unik formations situé dans le 77, en Seine-et-Marne dans la ville de Coulommiers.

Conclusion

Dans la vie, nous sommes souvent nombreuses à n’avoir pas fait le bon choix de métiers. Vous êtes fatiguée d’un métier ennuyeux et pas très bien rémunéré ? Redonnez-vous une seconde chance et faites ce qui vous plaira dès maintenant. Le métier d’esthéticienne est un métier passionnant ayant une clientèle régulière. Si vous aimez le domaine de la beauté et des soins corporels, n’hésitez pas à franchir le cap.

Articles similaires :